Agence Immobilière & Home Staging à Toulouse.
Tèl: 06 79 71 43 53
L'immobilier neuf à Toulouse et en France

L’immobilier neuf à Toulouse

L’immobilier neuf à Toulouse et en France se porte mieux.

Après trois années de chutes des ventes, le dispositif Pinel permet, sur 2015, d’espérer rétablir un niveau de vente proche de celui connu jusqu’en 2011. Toutefois, l’investissement locatif prend la part belle face à l’accession à la propriété.
L’immobilier neuf à Toulouse et en France, reprend peu à peu des couleurs. Il est vrai qu’il revient de loin, sauvé par un environnement favorable à une reprise :
• Le dispositif Pinel, avec un nouveau zonage notamment pour les grandes métropoles et avec la possibilité de louer à un membre de sa famille, a séduit les investisseurs.
• La TVA à 5,5 % dans les zones d’aménagement et de rénovation urbaine (Anru), soit 1 296 quartiers prioritaires.
• Le développement du logement intermédiaire.
• La réduction des procédures d’urbanisme et la limitation des recours abusifs.

 

L’immobilier neuf à Toulouse et en France, au premier semestre 2015, un an après la loi Pinel, l’investissement locatif attire de nouveau les investisseurs : + 54 % par rapport à la même époque en 2014. Terminé le dispositif Duflot et ses restrictions.
Dans les grandes métropoles les investisseurs reviennent en force dans l’immobilier du neuf. D’ailleurs, en France, d’après une étude du Crédit Foncier relayée dans le Figaro Immobilier, 6 régions concentrent 78 % des transactions d’investissement locatif (l’Île-de-France, les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon). Une concentration qui s’est accélérée, puisqu’en 2010, ces 6 régions représentaient 73 % des transactions.
Ainsi, aujourd’hui, un particulier sur huit achète un appartement en Île-de-France ou dans cinq autres régions françaises. 90 % des transactions concernent des appartements d’une taille moyenne de 41 m². Et l’investissement immobilier est d’en moyenne 160 000 €.
Par contre, un peu partout, l’accession en résidence principale marque le pas. Et cela malgré des taux d’intérêt qui sont historiquement bas et contribuent à faire baisser le coût de l’achat. En régions, l’accession se ralentit mais dans des proportions moindres, le prêt à taux zéro trouvant sa pleine efficacité.
Des acheteurs prudents dans un environnement complexe.
Le moral des français est calqué sur celui de l’économie. Il montre, selon un sondage Ifop/Nexity existant depuis 2008, un manque d’enthousiasme qui se reflète dans le logement. Avec des intentions d’achat à hauteur de 12 % qui divergent selon les catégories sociales et les âges :
• 27 % chez les cadres supérieurs
• 24 % chez des locataires du secteur privé
• 22 % chez des jeunes de 25 à 34 ans
Si l’investissement locatif progresse et c’est une aubaine pour la profession et l’économie en général, l’optimisme ne cède cependant pas à l’euphorie car les ventes en accession « peinent à décoller malgré les conditions exceptionnellement favorables du marché », assure la FPI.

Sur ce secteur, la progression est en effet décevante, de l’ordre de 5 % par rapport au 1er semestre 2014, malgré des conditions de crédit encore au beau fixe.

Laisser un commentaire

Newsletter Home Staging

Pour toute nouvelle inscription, un rendez-vous conseil home staging offert*...

Inscription Newsletter

Calculette emprunt

Calculateur de crédit Calculateur Hypothécaire
Calculateur HypothécaireCalculateur de crédit


années

%

Commentaires récents