Agence Immobilière & Home Staging à Toulouse.
Tèl: 06 79 71 43 53
Architecture toulouse

L’architecture à Toulouse, ville rose

Toulouse, ville particulièrement attractive du XXIème siècle, 4ème ville de France, bientôt 3ème pour devancer Lyon… Notre ville rose nécessite toujours plus de besoins en matière de construction.

Le paysage coloré de la ville de Toulouse est caractéristique d’une couleur, le rose, qui en est devenu l’emblème. Fascinante alchimie de lumières et de matières, ce rose porte en lui à la fois la nuance du matériau ancestral de la terre cuite, la diversité des techniques constructives, la richesse d’un patrimoine architectural millénaire.

Une architecture historique pour un panorama d’exception.

Ce sont les courants Neo classique et Haussmannien qui sont les plus répandus et qui dessinent le paysage tant apprécié du Centre ville de Toulouse. La place Wilson, la halle aux grains, le Dôme de la Grave, l’église de la Daurade ou encore l’école des beaux arts pour le premier. Quant à la particularité de l’haussmannisme Toulousain, c’est le savant mélange de briques jaunes et brisques roses chère à notre cœur de toulousain. On reconnaitra ainsi les sublimes allées François Verdier ou encore les rues de Metz et Alsace Lorraine. Les volumes, les tomettes, les cheminées, les poutres apparentes, les plafonds à la française…
Bref… Des constructions qui ne manquent pas de cachet et qui sont toujours très prisées par les acquéreurs toulousains.

Toulouse, truculente et dynamique… ses quartiers dessinés au cours du XXème siècle.

D’abord la période Art Déco, celle des années folles et de l’entre deux guerres
Le style art-déco se définit par quelques principes simples :

  • – Les combles sont pentus et dotés de lucarne,
  • – Les toits sont recouverts de tuiles, de zinc ou d’ardoises,
  • – Les façades sont rythmées par des bow-windows et des balcons
  • – Les huisseries sont en bois peint en blanc- Les ouvertures sont en hauteur,

A Toulouse, en matière d’habitation, nous avons le quartier Côte Pavée qui est largement représenté par cette période architecturale.

L’après guerre au début des années 60… ou le home staging utile.

Des constructions d’immeubles à l’architecture standardisée et peu complexe. Le bon point réside dans la facilité de rénovation et d’isolation de ces constructions. Le quartier des minimes proposent plusieurs grandes maisons de cette période.
«C’est une architecture d’espace, la plus magistrale et ouverte possible», selon Rémi Papillault. D’où ces grandes ouvertures, ces liens entre le dedans et le dehors, ces perspectives allant de la cheminée-foyer centrale aux vues sur les Pyrénées, au travers de larges baies vitrées ou de terrasses.
Mais principalement, ce sont de grands ensembles  qui ont été construits sur cette période, tel que Le Mirail de Candilis, la Cité radieuse de Le Corbusier.

Les années Sixties & Seventies. le home staging révélateur !

Les maisons étaient principalement et très majoritairement sur deux étages. et même parfois divisées en deux appartements. un au RDC et un à l’étage. surement pour faciliter la vie de famille multi-générationnelle. les quartiers périphériques et L’agglomération toulousaine regorgent de ces maisons cubiques.

Pour ce qui est des constructions de collectifs, cette période marque la disparition progressive des grands ensemble.

Les immeubles dépassent rarement 80 logements.  Les surfaces se réduisent : disparition des halls, salles de bains aveugles, paliers rentrés. En contrepartie, on trouve presque systématiquement parkings, ascenseurs et chauffage central. Les syndic de copropriété de Toulouse peinent aujourd’hui à modérer les charges de copropriété de ces immeubles. Mais différentes mesures permettent tout de même d’avancer sur le sujet.

Les années 80… ou le home staging douillet !

Si ce sont les courants musicaux qui nous ont le plus marqués, nous trentenaires toulousains…… (j’éviterai de proposer lien vers un seul titre, ce serait tellement réducteur !) En matière de construction, les surfaces diminuent et les réglementations se multiplient. L’isolation phonique, notamment, atteint son maximum dès les années 1980. L’isolation thermique est également appréciable.

On retrouve à Toulouse ces constructions en cœur de ville et en plus grande proportion dans les faubourgs.

Les quartiers Compans-Amidonniers, Saint-Georges et Jean-Jaurès comportent des immeubles de grands gabarits, très impactants dans l’environnement urbain. Ces bâtiments se caractérisent par leurs matériaux industriels et une écriture architecturale neuve pour l’époque qui oscille entre style international et inspiration historique.

 

Suivez-nos réalisations, nos biens à la vente valorisés, nos coulisses déco et home staging, notre agence en plein cœur de Toulouse sur Instagram !

Pour une estimation de votre maison ou de votre appartement, à Toulouse et ses environs, pour une analyse home staging, n’hésitez pas à nous contacter !

L’IMMOVATION – 06 79 71 43 53

 

Newsletter Home Staging

Pour toute nouvelle inscription, un rendez-vous conseil home staging offert*...

Inscription Newsletter

Calculette emprunt

Calculateur de crédit Calculateur Hypothécaire
HypothèqueCrédit


années

%

Simulateur de Crédit

Commentaires récents